Shopping’s mood

Ne vous est-il pas déjà arrivé de sortir de chez vous avec entrain pour une petite virée shopping en solo et de revenir totalement bredouille !!! (Non, pas totalement, vous en avez profité pour faire les courses et racheter des yaourts en rentrant, dépitée…)

Quelle frustration ! Eh oui, c’est bien étonnant tout de même : les jours où l’on cherche à dépenser, on ne trouve rien, on a une énorme flemme à enlever le gros manteau d’hiver pour essayer cette jolie petite robe… et puis, les prix restent élevés malgré les soldes. Que d’excuses dirions-nous !

Enfin, clairement, c’est vrai que l’on rentre chez nous déçues. On a l’impression d’avoir perdu 3h (si ce n’est plus) à errer de magasin en magasin, prête à acheter, puis finalement non. Pourtant, dans notre tête, plein d’achats sont encore à réaliser (la liste shopping cérébrale que l’on oublie jamais et qui, étrangement, s’allonge plus souvent qu’elle ne se raccourcit).

Donc bilan ressenti de l’après-midi : néant total, inutilité, gâchis…

Le fait est que le temps est passé et que revenir en arrière pour faire quelque chose de plus productif ou plaisant de notre journée n’est pas possible !

Il s’agit alors d’aborder une vision positive de notre mésaventure.

Tout d’abord, mettons de côté le temps et regardons notre compte en banque, portefeuille, porte-monnaie… (chacun son truc). Pas d’achat, pas de dépense ! Logique…

De plus, notons que ces moments de creux sont largement compensés par les sorties shopping imprévues (entre copines, pour se remonter le moral, pour flâner…) qui se soldent par une liste d’achats parfois peu raisonnable. Il faut l’avouer, c’est souvent quand on ne cherche pas qu’on trouve.

Donc finalement, on ne s’inquiète pas, on dépensera ! (Cette phrase semble légèrement contradictoire et pourtant…)

Ensuite, dans notre errance parmi les rayons, il y a forcément des articles qui nous ont plus ou moins attirés, tapés dans l’œil, ou à l’inverse révulsés. Donc ce n’était pas inutile : il s’agit d’un bon repérage qui affine et affirme nos goûts, nos futures envies et nos besoins. La robe ou le jeans plutôt sympas que vous avez attentivement observés puis reposés (flemme, trop de monde, pas de cabine dispo…) peut-être vont-ils vous trotter dans la tête et alors, vous retournerez les essayer, voire les acheter. Ils seront même sûrement vos pièces préférées du moment !

A cette réflexion, nous pouvons ajouter que cette séance shopping (peut-on l’appeler comme cela si l’on n’a rien acheté ? Grande question…) nous a permis de sortir de chez nous au lieu de rester devant notre ordinateur (à regarder les ventes privées, soldes, affaires… en ligne, sans acheter non plus).

En conclusion, nous pouvons donc requalifier cette sortie en balade de repérage sans but dépensier, et ainsi, nous avons tout à fait rempli l’objectif de notre après-midi !

Sur ce, je vous souhaite de futures agréables séances de shopping et/ou repérage,

A bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s